top of page

Comment définir son lectorat pour vendre ses livres ?


Définir son lectorat et vendre ses livres - Une personne lisant dans son lit paisiblement

Je parle souvent d’adapter la communication de vos livres et les choix de mise en page et de couverture de ceux-ci en fonction de votre lectorat. Je demande fréquemment à mes clients de me définir le lectorat par leur ouvrage et j’ai réalisé que beaucoup ne savent pas vraiment quoi me répondre. Aujourd’hui, nous allons voir comment trouver son lectorat pour vendre ses livres !



Comprendre son livre pour comprendre son lectorat


Analyser le genre et le style de votre livre


Pour connaître votre lectorat, il est primordial que vous définissiez clairement le genre et les sous-genres de votre livre, mais également les thèmes abordés par celui-ci.


En effet, un space-opéra de 950 pages sur dix volumes n'attire pas le même public qu’une romantasy tranquille en one shot. Cela ne veut pas dire qu’une personne qui lit du space-opéra ne lira pas de la romantasy, cela signifie qu’un groupe de personnes de façon générale n’aura pas les mêmes attentes et besoins face à ces deux ouvrages.



Comment définir l’essence de son livre ?


Mettez-vous devant une page blanche, regardez votre ouvrage et définissez clairement le genre : romance, fantasy, non-fiction, livre pour enfant, roman d’apprentissage, etc.


Il n’y a pas à hésiter entre 50 solutions, s’il devait être rangé dans une librairie, on le mettrait dans le rayon romance ou thriller ? Science-fiction ou développement personnel ?


Ensuite noter son sous-genre par exemple : une romance feel-good, une dark romance, une romance autour du sport, une romance fantastique, une romantasy, etc.


Enfin notez les 2 ou 3 gros thèmes abordés dans votre livre : la famille, l’identité, la découverte de soi, le passage à l’âge adulte, les traumatismes, le pardon, etc.


Pour les trouver, posez-vous la question : si je devais résumer mon livre en 2 phrases, c’est quoi le plus important ?



Exemple pour un livre à moi : Une jeune femme s’enfuit de sa vie médiocre pour retrouver sa famille disparue, malgré les démons qui la hantent et la menace que son ancienne vie ne ressurgisse.


Genre : Science-fiction

Sous-genre : Post-apocalyptique

Thème : La famille - Les relations abusives - Les troubles psychologiques.


Voilà vous avez face à vous l’essence de votre roman. La base sur laquelle vous allez bâtir votre communication et trouver votre lectorat.


Qui lit ça ?


Pour trouver votre lectorat, il vous faut répondre le plus clairement possible à la question : Qui veut lire ce livre ?



Dans un premier temps, il est bon d’observer des livres répondant plus ou moins au genre, sous-genre et thèmes abordés par votre ouvrage. Allez sur Booknode, Bablio, Livraddict, etc et chercher des livres correspondants. Une fois que vous en avez plusieurs plus ou moins connus sous la main, regardez les commentaires et les avis. Découvrez les profils des gens ayant parcouru l’ouvrage.


Notez toutes les informations que vous trouvez pertinentes : les lecteurs sont mixtes ? ou non ? L’âge oscille entre quoi et quoi ? Qu’est-ce qu’ils ont aimé dans les ouvrages qu’ils pourraient retrouver dans le vôtre ? Etc.


Si vous publiez déjà des ouvrages dans ce genre, regarder les statistiques de votre compte instagram ou le google analytics de votre site web pour savoir qui vous suit et apprécie vos ouvrages ?


Enfin n’hésitez pas à demander directement en faisant passer des questionnaires via vos réseaux pour savoir qui aime quel style de livre et ainsi en savoir plus sur les personnes correspondant à votre ouvrage.


Un lectorat peut-être plus ou moins précis, mais garder à l’esprit que “Les gens qui aiment lire entre 6 et 75 ans” ce n’est pas un lectorat. En revanche “les femmes sensibles à la question du féminisme, de la place des femmes dans la société, entre 25 et 45 ans” s’en ait un.


Pour reprendre mon exemple avec mon propre ouvrage :


Genre : Science-fiction

Sous-genre : Post-apocalyptique

Thème : La famille - Les relations abusives - Les troubles psychologiques.


Lectorat cible : les femmes de 25-35 ans sensibles à la question des rapports familiaux, de la place de la femme dans les familles et les sociétés et aimant les personnages féminins forts.


Définir les attentes du lectorat


Le lectorat et l’actualité


Une fois que votre lectorat est défini, n’allez pas penser que cela s’arrête là. C’est une donnée changeante, qui fluctue en fonction des tendances. Il est important d’avoir une veille sur les réseaux de votre lecteur comme Instabook, Booktok, mais aussi une veille plus générale sur les films et les séries qui gagnent en popularité.


Par exemple :

  • La popularisation de la série télé Game Of Thrones a contribué à augmenter la popularité des livres de fantasy, mais également la diversité du public de celle-ci.



  • L’engouement autour des romans de Sarah J. Maas a mis en avant les romans autour des faes et le public est devenu plus diversifié.


Les attentes de votre lectorat


Une fois votre lectorat défini, vous pouvez plus facilement en déduire des habitudes et les attentes qu’il pourrait avoir et l’implémenter dans votre communication. Que ce soit dans vos choix de couverture, de canaux de communication, de vos partenariats et de vos contenus.


Par exemple :


Lectorat : Les personnes de 45 à 60 ans, appréciant les livres régionaux sur le Beaujolais (oui c’est chez moi)


Quelles déductions pouvons nous faire :


  • Quel est le réseau social le plus utilisé par les personnes de 45-60 ans ?

Allez hop, hop, hop, on demande à internet, à Chat GPT et à son entourage quel réseau est le plus utilisé par ce segment de personne.

Réponse : Facebook + forums locaux de lecture


  • Comment les personnes de 45 ans et plus achètent leur livre ? Via internet ? En librairie ? Sur des salons ?

Réponse : les librairies locales (souvent indépendantes), les salons de leur village et internet.


Pour ma communication je fais quoi ?

  • On est très présent et actif sur Facebook avec une page et on participe à des discussions sur des groupes de lecteurs très locaux à - de 1500 abonnés pour être toujours au courant des évènements et facilement mettre en avant votre projet. On est également actif sur des forums.

  • On peut faire imprimer local pour le mettre en avant dans votre communication. On propose de déposer des livres en librairies, avec une petit PLV (publicité sur le lieu de vente) pour mettre en avant la localité de votre ouvrage.

  • On prend contact avec des associations culturelles dans le Beaujolais pour participer à des évènements et mettre en place des dédicaces dans les villages.

  • On fait une couverture simple, avec un titre bien lisible et un rappel explicite de la région. On évite les visuels trop conceptuels, on reste clair avec des belles photos du Beaujolais. On fait imprimer des marque-pages qu’on dépose à l’accueil des lieux culturels comme les librairies, les bibliothèques, les musées et les offices de tourisme.


Voilà, un exemple d’utilisation de votre lectorat pour définir votre stratégie de communication.



Définir son lectorat - Conclusion


La définition de votre lectorat impact beaucoup votre stratégie de communication autour de votre livre, mais aussi la facilité avec laquelle vous les vendre.


Si vous vous adressez à une mauvaise personne, vous pourrez lui donner tous les arguments du monde pour acheter votre aspirateur, mais s’il préfère passer le balai, c’est s’épuiser dans le vide.


Voici une liste d’actions que vous pouvez mettre en place dans votre communication et qui dépendra de votre lectorat :


  • Le choix du ou des réseaux sociaux : facebook, instagram, tiktok, X.

  • Votre présence ou non sur des forums de lecture, des groupes, etc.

  • Votre mode de publication : impression à la demande (amazon kdp, etc.), impression locale

  • Les types de partenariats : illustrateurs, auteurs, chroniqueurs, etc.

  • Salons littéraires, salons spécifiques (artisanat local, bien-être, etc.)

  • Le choix de vos visuels et couvertures.

  • Avoir un site d’auteur.

  • Participer à des événements locaux, nationaux, etc.

  • Etc.


J’espère vous avoir aidé à y voir plus clair, n’hésitez pas si vous avez des questions, je reste à disposition par mail, sur Whatsapp et insta 😀

A lundi prochain pour de nouvelles aventures !




34 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page